Association des footballeurs ivoiriens

Les footballeurs ivoiriens contestent bruyamment le parrainage accordé par Cyrille Domoraud, président de leur association à la candidature d’Idriss Diallo à la présidence du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football. Ils se sont rendus massivement au siège de l’AFI au lendemain de l’annonce officielle de l’octroi de la voix de leur regroupement à Idriss Diallo. A en croire ces mécontents, l’association des footballeurs ivoiriens a plébiscité à une majorité écrasante la candidature de Didier Drogba.

« Notre choix c’est Didier DROGBA »

Les footballeurs ivoiriens ont choisi leur candidat aux élections du président du comité exécutif de la FIF. Ils estiment que de manière unilatérale, Cyrille Domoraud n’a pas pris en compte leur volonté. Ils l’interpellent:

« Grand-frère Domoraud, vous avez arrêté votre carrière. Vous avez décidé de défendre les droits des footballeurs que nous sommes. Notre choix c’est Didier DROGBA. Nous sommes pour la Renaissance. Nous ne voulons pas de continuité. Nous voulons que la situation change », a fait savoir leur porte-parole, à l’occasion d’un mouvement de protestation devant le siège de l’AFI en semaine.

L’assemblée générale est souveraine

Une source à la Confédération africaine de football (Caf) qui requiert l’anonymat nous renseigne que les décisions de l’assemblée générale sont souveraines. Le comité exécutif ne peut pas prendre certaine décision sans consulter l’assemblée.

Toujours selon la même source, si le président de l’AFI a décidé de soutenir Idriss Diallo de son propre chef, son choix serait illégitime.

Les footballeurs comptent faire respecter leur choix

« Vous nous verrez ici (siège de AFI, ndlr) jusqu’à ce que monsieur Cyrille Domoraud donne le parrainage de l’AFI à Didier Drogba. Il (Drogba) est le candidat des footballeurs. Le candidat des délégués des clubs est monsieur Drogba Didier… », affirmaient les manifestants. Yaya Touré de son côté a saisi la Fifpro, afin que cette dernière invite Cyrille Dormoraud à respecter les textes de l’organisation.

Il convient de mentionner qu’un déploiement d’éléments des forces du maintien de l’ordre sont venus négocier avec ces footballeurs en colère. Le chef de ce détachement invitait les contestataires à choisir une personne pour s’exprimer en leur nom. Sinon: « On va penser que Drogba à envoyer les badauds faire du désordre », va-t’il expliquer, avant de conclure: « Toute la Côte d’Ivoire est derrière Didier (Drogba, Ndlr).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *