Le football camerounais est en arrêt depuis de nombreux mois. Cette cessation d’activité qui pénalise les footballeurs, acteurs principaux de ce sport est occasionné par un bras de fer entre la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) et la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Le Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc), par l’entremise de son président, l’ancien international tricolore et double champion d’Afrique 2000 et 2002 et champion olympique 2000, Gérémi Sorel Njitap s’engage à mettre un terme à cette bataille qui ne cesse de s’enliser. Dans un communiqué, l’ancien arrière droit du réal de Madrid s’engage : D’organiser une réunion extraordinaire du Comité Directeur élargie aux représentants des footballeurs en activité́, le dimanche 8 novembre 2020 à 15h00 précises au siège du SYNAFOC à Yaoundé.

COMMUNIQUE RADIO PRESSE

Le Comité Directeur du Syndicat national des footballeurs camerounais (SYNAFOC) présidée par Gérémie Sorel Njitap son Président National s’est réuni en urgence ce jeudi 5 novembre 2020 en visioconférence en vue d’examiner la situation actuelle du football camerounais.

En tant que syndicat des footballeurs, le Synafoc a constaté́ pour le déplorer, la situation plus que préoccupante de ses membres face aux atermoiements et querelles des organes dirigeants du football camerounais.

Les footballeurs qui ne demandent qu’à exercer leur métier se trouvent pénalisés par les nombreux reports de la reprise des différents championnats. Ces footballeurs sont d’autant plus préoccupés que l’échéance du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) se rapproche alors qu’ils ne sont pas en jambe.

Tout en rassurant ses adhérents sur sa détermination à toujours veiller à la défense de leurs intérêts , et dans le but de sortir le football camerounais de cette crise, le Comité Directeur du Synafoc a décidé :

  1. D’engager des concertations avec les principaux acteurs du Football que sont, le Ministre des Sports et de l’Éducation physique ; le Président du Comité national olympique ; Les responsables de la FECAFOOT ; de la Ligue professionnelle de football et de l’association des présidents des clubs, L’association des anciens lions indomptables.
  2. D’appeler l’ensemble des protagonistes au patriotisme et au sens des responsabilités et de l’intérêt général.
  3. D’organiser une réunion extraordinaire du Comité Directeur élargie aux représentants des footballeurs en activité, le dimanche 8 novembre 2020 à 15h00 précises au siège du SYNAFOC à Yaoundé.

La Fécafoot qui refuse la médiation du ministre des sports et de l’éducation physique va-t’elle accepter celle du syndicat des footballeurs locaux? Bien malin celui peut, à date, trouver la réponse à cette interrogation.

One thought on “Bataille/Fécafoot-LFPC: le Synafoc prend des initiatives pour un retour au foot”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *