Lions A' en action contre le Zimbabwé

 

Les Lions assurent l’essentiel dès l’entrée

Après sa victoire 1-0 face au Zimbabwe au Stade Ahmadou Ahidjio de Yaoundé, les Lions A’ sont ravivés. En ouverture du Championnat d’Afrique des Nations Total 2020 que leur pays accueille, les Lions indomptables A’ ont pris les trois premiers points du tournoi au détriment de leurs adversaires du Zimbabwe. Salomon Banga Bindjeme a inscrit l’unique but de la partie à la 73′ sur une bicyclette.

CAMEROON CHAN

Les hommes de Martin Ndtoungou Mpile, sélectionneur des Lions A’ mettent un rythme impressionnant dès les premières minutes. Les Warriors n’ont pas de temps de répit. Comme galvanisés par leurs supporters, les Lions montrent un visage séduisant.

Le portier du Zimbabwe Ariel Sibanda se loupe dans sa sortie. Mésentente entre lui et son défenseur, sans conséquence.

Les minutes s’égrennent et les Warriors tentent de jouer en profondeur pour traverser le milieu de terrain. Haschou Kerrido, portier de PWD de Bamenda, est bien présent. Le champion du Cameroun – qui a toutefois échoué avec son club dès le tour préliminaire de la Ligue des Champions de la CAF Total face à Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud – est solide sur sa ligne.

Le capitaine annoncé, Andoulo, qui a passé le brassard à Jacques Zoua avant le coup d’envoi du match, tente une frappe lointaine au quart d’heure de jeu, mais celle-ci passe au-dessus des cages des Warriors. L’attaquant de l’Union Sportive de Douala, l’un des clubs les plus anciens du pays qui jouit d’une histoire fantastique en coupe africaine, a dû passer le bâton du leadership à un joueur plus expérimenté. Jacques Zoua, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations total 2017 au Gabon a beaucoup à offrir et ça se voit sur le terrain.

Le Cameroun contrôle le ballon, même si quelques incursions des Warriors sonnent l’alerte dans le camp des hôtes. A quelques encablures de la pause, Pawell Govere efface deux défenseurs et s’introduit dans le camp camerounais. Sa tentative de trouver William Wellington, le joueur des Golden Eagles du Zimbabwe, échoue puisque la balle est repoussée en urgence hors de la surface.

GB5R3364

En seconde mi-temps, la tête loupée de Meyong à la 68e minute et ce, dans une tentative de piquer le ballon, inquiète quelque peu le public présent dont la limite a été fixée à 25% de la capacité du stade.

Sur un Retourné acrobatique de Salomon Banga Bindjeme, les Lions indomptables ouvrent le score après de nombreuses tentatives infructueuses. Nous sommes à la 73’.

C’est le moment choisi par Zdravko pour amorcer deux changements successifs.

Cependant l’égalisation n’arrivera pas. Les Lions Indomptables commencent sur une note positive à domicile et affronteront les Aigles du Mali lors de la 2e journée, tandis que le Zimbabwe sera face au Burkina Faso.

Réactions d’après-match

Martin Mpile (entraîneur Cameroun) :

« Je voudrais tout d’abord remercier l’équipe du Zimbabwe qui a fait un bon match. Une équipe solide qui nous a créé beaucoup de problèmes. Ce soir, nous avons cherché ce but dès le début du match avec plusieurs occasions ratées face à une défense et un gardien coriaces ».

Le sélectionneur camerounais dit également : « Je suis satisfait des trois points acquis lors de cette première journée, car cela est important pour le début de chaque tournoi ».

Concernant la suite de la compétition, Martin Mpile affirme qu’il étudiera dès ce soir « l’équipe du Mali, notre prochain adversaire en analysant ses points faibles et ses points forts ».

Sur une question au sujet de la prestation du capitaine des Lions Indomptables A’, Jacques Zoua, le sélectionneur camerounais dira à ce sujet : « Jacques Zoua a été bon face au Zimbabwe et fait le match qu’on attendait de lui. Il montera en puissance durant les prochains matches et sera d’un grand apport pour ses coéquipiers pour la suite du tournoi » .

Zdravko Logarusic (Entraîneur Zimbabwe »

« Il faut féliciter le Cameroun et son entraîneur pour le match réalisé ce soir lors de l’entame de la compétition. Nous avons joué face à une bonne équipe qui aura certainement son mot à dire lors de ce CHAN » dira le sélectionneur croate du Zimbabwe. Il ajoute : « Après plusieurs minutes d’observation, le Cameroun a su gérer le jeu avec plusieurs intrusions et a pu nous surprendre avec un but à 20 minutes de la fin. Ce n’est pas la fin du monde. Nous allons jouer deux autres matchs et nous avons toutes les chances pour décrocher une place en quart de finale. A nous d’étudier nos erreurs et les corriger avant notre prochaine rencontre face au Burkina Faso ».

 

Avec cafonline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *