Fabrice Ondoa réagit

Fabrice Ondoa ne fait plus parti de l’effectif de KV Ostende. Le club belge vient de résilier le contrat du Lion Indomptable. Le champion d’Afrique 2015 a été informé de cette interruption de contrat dans un courrier de l’avocat de la formation ostendaise. Cette décision met le gardien de buts formé au FC Barcelone sous le choc: « Je vous avoue être choqué », affirme l’ancien pensionnaire de la Masia sur les réseaux sociaux.

Fabrice Ondoa informé au même moment que la presse

Les dirigeants du KV Ostende ont signifié Fabrice Ondoa de la résiliation de son contrat au même moment que la presse locale fait savoir le natif de Yaoundé. Il le confirme: « Je viens d’apprendre la nouvelle cet après-midi par courrier quasiment en même temps que la presse. Je vous avoue être choqué, car les dirigeants n’ont même pas pris la peine de m’inviter à m’expliquer sur les faits qui me sont reprochés », déplore le gardien de buts de 24 ans.

Fabrice Ondoa ne se reproche de rien

Suspendu pour avoir organisé une fête dans son appartement, le natif de Yaoundé ne se reproche de rien. Selon-lui, le club aurait dû l’écouter avant de prendre une quelconque décision: « Ils prennent une décision aussi grave sans même prendre la peine de m’entendre. J’ai juste reçu un courrier de leur avocat. C’est scandaleux! S’ils avaient pris la peine de m’inviter à m’expliquer ils auraient compris que je n’ai rien à me reprocher ».

Fabrice Ondoa n’a rien organisé…

La police ostendaise a été appelée dans la nuit de samedi à dimanche en raison de nuisances sonores. Elle a mis fin à une fête clandestine organisée dans l’appartement de Fabrice Ondoa. Il s’est avéré qu’une dizaine de personnes ne respectaient pas les mesures en vigueur pour lutter contre le coronavirus. La police a dressé onze procès-verbaux, révèle le site d’informations belge rtbf.be. A en croire le Camerounais, cette version est inexacte: « Je n’ai rien organisé du tout », tranche avec fermeté Fabrice Ondoa qui rajoute et ce n’était sûrement pas une « lockdown party ». Les termes sont importants dans la vie… » conclut le nouveau congédié.

On doit sans doute assister à une bataille juridique. Le Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc) dont Fabrice Ondoa est membre doit certainement se saisir de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *