Chief Abiola

Chief Moshood Kashimawo Olawale Abiola est naît en 1937 au Nigeria. Il décède, le 7 juillet 1998 à Abuja. Il était une personnalité populaire d’origine Yoruba. Il cumulait les casquettes d’homme d’affaires, philanthrope, éditeur, chef de tribu et homme politique.

Chief Abiola, un parcours ambigu…

Il va se présenter et remporter l’élection présidentielle de 1993 au Nigéria. Toutefois, il ne sera jamais président. Il doit être emprisonné en juin 1994, après l’annulation de l’élection par le général Babangida. Cet embastillement va conduire à un coup d’État mené par Sani Abacha.

Arraché à la vie par une crise cardiaque le jour de sa libération

Chief Abiola va mourir d’une crise cardiaque en prison. Il va y séjourner 4 ans. L’ironie du sort a voulu que ce mécène rende l’âme le jour de sa libération.

Chief Abiola et la belle cagnotte offerte aux Lions Indomptables

C’était un grand mécène du sport, propriétaire de la célèbre équipe d’Abiola Babers, et supporter des Lions Indomptables du Cameroun. En 1990 lorsque les Lions se qualifient pour les quarts de finale, il se déplace personnellement pour aller en Italie remettre une somme de 250.000 dollars comme prime de qualification aux fauves. Il promettait en plus une voiture à chacun en cas de qualification pour les demi-finales.

Le soutien indéfectible de Mandela

Son emprisonnement, ainsi que les répressions sanguinaires de la tribu Ogoni par Sani Abacha qui entraîneront la non-participation de Nigeria à la CAN 1996 en Afrique du Sud (Nelson Mandela ayant vertement critiqué le régime Abacha, celui-ci décide de ne pas envoyer les Green Eagles défendre leur titre en Afrique du Sud), ainsi que la suspension pour la CAN 1998.

 

Dommage qu’en Afrique, le destin des meilleurs soit toujours précipité par des mauvais. Pauvre Afrique.

Claude KANA Historien du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *