AG élective CAF

AG élective CAF

L’assemblée générale élective de la Confédération africaine de football (CAF) est prévue le 12 mars prochain à Rabat. A date, aucun participant n’est à mesure de dire avec certitude que cette élection va se dérouler au royaume chérifien la date préalablement arrêtée.

La Covid-19 en cause

Dans un article publié le 12 février de l’année courante, la rédaction annonçait un potentiel report de l’assemblée générale de la CAF en raison de la Covid-19. A trois jours de l’événement, les choses semblent se confirmer. Les Marocains interdisent l’entrée dans leur territoire aux ressortissants de nombreux pays membres de l’assemblée générale de l’organisation. Au rang des Etats interdits d’accès au Maroc, on note l’Afrique du Sud de Patrice Motsepe pressenti comme successeur d’Ahmad Ahmad et l’Algérie.

La délégation algérienne clouée…

« Devant rallier le pays voisin (Maroc, Ndlr) samedi dernier, les jeunes Verts, sous la conduite du coach Mohamed Lacet, poursuivent leur préparation au CTN de Sidi Moussa, en attendant d’être édifiés sur le sort qui leur sera réservé pour cette CAN, raconte les confrères du célèbre site internet algérien d’informations, El Watan dans un article publié ce jour. Pour pallier l’annulation des matchs amicaux programmés au Maroc face à la Côte d’Ivoire et la Zambie, la sélection nationale a disputé deux joutes amicales ces derniers jours face aux équipes réserves de l’USM Alger et du Paradou AC, renchérit Tarik Ait Sellamet auteur du texte.

AG élective CAF sans de nombreuses délégations…

Cette décision du Maroc de fermer ses frontières à certains pays membres de l’Assemblée générale de la CAF inquiète. En Algérie, on se demande comment le président de la Fédération algérienne de football et sa suite feront pour prendre part aux élections du 12 mars prochain. « Cette décision des autorités marocaines bloque non seulement l’Equipe Nationale U17, mais aussi les officiels algériens, puisque le président de la FAF devra lui aussi se déplacer avec une délégation pour prendre part à l’assemblée générale de la CAF programmée ce vendredi à Rabat. Là encore, on ne sait pas comment faire pour y assister« , s’inquiète une source autorisée à la FAF dans les colonnes d’El Watan.

Ce feuilleton qui pourrait porter un coup à la crédibilité de l’instance faîtière du football continental plonge quasiment tous les observateurs et analystes du football africain dans l’expectative. Vivement le 12!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *