Fabrice Olinga contrôle le cuir

L’international camerounais, Fabrice Olinga a connu un début de carrière tonitruant. Alors sociétaire du club espagnol de Malaga, il va marquer à ses débuts en pro, à l’âge de 16 ans. Être mis en lumière aussi jeune ne lui a peut-être pas fait du bien.

À cet âge (16 ans), on est qu’au début de la formation de joueur professionnel. Il faut une grande maturité pour comprendre, si jeune, que battre un record ne signifie pratiquement rien, surtout si l’on ne peut gagner une place de titulaire dans son équipe. Fabrice Olinga ne l’a visiblement pas compris.

Depuis lors, la carrière du jeune prodige de la Masia l’a conduit en Belgique, à Mouscron. Présent au sein du noyau de l’équipe depuis l’été 2015, Fabrice Olinga pourrait donner une nouvelle orientation à sa carrière dans les semaines à venir.

Âgé de 24 ans, l’international camerounais pourrait prendre la direction d’une formation de l’élite française. Si le club dont il est la cible demeure jusqu’à présent inconnu, l’ailier n’a finalement jamais caché son intention de saisir une opportunité, alors qu’il lui reste encore un an de contrat au Canonnier, où il a finalement connu des saisons en dents de scie.

Aligné à 25 reprises cette saison, l’ancien joueur de Malaga a réussi à convaincre Bernd Hollerbach, après avoir pourtant été relégué dans le noyau B lorsque Bernd Storck se trouvait en poste la saison passée. Bien revenu dans le coup durant la préparation estivale, il avait même réussi à déflorer les filets lors de la première journée de championnat, à Saint-Trond.

À nouveau repris au sein de la sélection camerounaise, il est le joueur le plus « ancien » du noyau hurlu avec Dimitri Mohamed. Avant d’arriver à Mouscron, Fabrice Olinga avait payé cash certains mauvais choix de carrière, après être pourtant devenu le plus jeune buteur de la Liga, lorsqu’il avait à peine 16 ans.

Source SudInfos.be 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *