Jean Pierre Nsamè
Il fait sans doute la fierté du football camerounais qui depuis la retraite de Samuel Eto’o n’a plus eu un pur buteur de race. Jean Pierre Nsamè vient d’inscrire 30 buts, à 2 journées de la fin du championnat avec young boys de Berne en première division Suisse. Un peu comme Samuel Eto’o l’avait fait lors de la saison 2008-2009. Mais la comparaison ne peut avoir lieu, si ce n’est pas le seul fait des chiffres(30). Pour mieux comprendre les performances, nous avons relevé 3 leviers:
D’abord la valeur du championnat. l’UEFA classe la Liga comme numéro un des championnats en Europe lors du tout dernier classement. Au même moment là Super ligue Suisse est classée 20e. On comprend aisément l’écart qui sépare les deux ligues en terme d’importance dans l’Europe du football.
Ensuite le nombre de participants au championnat. Le chiffre 20 intervient encore pour trancher. A la liga 20 équipes prennent part au championnat et en Suisse on divise le nombre par pour obtenir 10. 38 journées ne sauraient valoir 36.
Enfin le niveau d’exigence n’est pas le même en 2008-2009 lorsque Samuel Eto’o inscrivait 30 buts il finissait deuxième derrière Diego Forlan(32),devant David Villa de Valence (28), Lionel Messi (23) et Gonzalo Higuain (22). Un top 5 de classe mondiale qui n’a rien a voir avec le cavalier seul que Nsamè mène en Suisse derrière lui c’est le vide. Le deuxième Cedric Itten arrive avec 12 buts.
Il ne reste plus qu’à souhaiter a Jean Pierre Nsamè l’intégration d’un top club dans le top 5 européen.
Charles Douglas Demba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *