Vincent Aboubakar triomphe

L’ancien artificier de Coton Sport de Garoua, Vincent Aboubakar effectue un retour triomphal chez les Lions Indomptables. L’auteur de trois buts lors des rencontres de la 3e et de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2021 opposant le Cameroun au Mozambique, confiant, n’hésitait pas à toucher un mot sur son état d’esprit, avant les deux confrontations.

Dans une interview accordée au service de communication de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), lundi premier jour du stage, Vincent Aboubakar annonçait les couleurs:

« Je suis arrivé dans cette équipe avec un état d’esprit de gagnant. On sait que l’équipe du Mozambique est venue avec l’intention de gagner. Je pense que c’est un match qu’il faut qu’on gagne pour acquérir davantage de la confiance… C’est un match capital pour nous, c’est un match où on ne doit pas s’amuser, qu’on doit vraiment prendre au sérieux », assurait Aboubakar Vincent.

De la parole, il doit passer à l’acte. Jeudi soir face aux Mambas, le Cameroun a donc retrouvé le grand Vincent Aboubakar qui avait longtemps fait son bonheur.

Promu capitaine en l’absence d’Eric-Maxim Choupo Moting, l’attaquant du Besiktas a livré une prestation de haute envergure. Certains analystes qualifient d’ailleurs la performance de ce fils prodige de « XXL« . La raison. Il s’offrait un doublé, son tout premier en sélection, depuis le 10 septembre 2014 et ses deux buts face à la Côte d’Ivoire en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015. Après une longue traversée de désert, l’ancien joueur de Coton Sport de Garoua semble retrouvé la confiance depuis sa signature au Besiktas au dernier mercato.

Rien pour l’arrêter, même pas une grosse occasion manquée

Le face à face raté à la 34ème minute aurait pu saper son moral. Mais c’était sans compter la détermination du joueur qui tenait à marquer les esprits pour son retour en sélection après avoir manqué le stage d’Utrecht et le match amical face au Japon (0-0). L’ancien buteur du FC Porto s’est très vite corrigé sur la prochaine action, en reprenant de la tête un tir manqué de Christian Bassogog (38e). Grâce à lui, le Cameroun s’offrait une courte avance à la pause (1-0). Il était encore le premier à s’illustrer en seconde période. Héritant d’un ballon perdu par la défense mozambicaine à l’entrée de la surface de réparation, Abou décochait un tir à ras de terre qui finissait au fond des filets. Avant de céder sa place à Stéphane Bahoken à la 64ème minute alors qu’il était légèrement touché, l’auteur du but de la victoire du Cameroun en finale de la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017 avait ainsi montré la voie à ses coéquipiers qui ajoutaient deux autres réalisations via André-Frank Zambo Anguissa (56e) et Clinton Njie (80e).

Les deux buts d’Aboubakar Vincent, en facilitant la large victoire des Lions Indomptables (4-1) lui permettent de renchérir ses statistiques chez les Lions. Il compte désormais 22 buts sous les couleurs tricolores pour 68 sélections. Ce qui conforte sa place dans le top 10 des meilleurs buteurs de l’histoire des Lions Indomptables.

Avec Wiliam Tchango, footazimuts

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *